Première réalisation d'après les Intemporels pour enfants : la très belle jupe d'écolière, dans un lin gris comme le modèle du livre

jupe_ecoliere_intemporels

Ma jupe est loin d'être aussi jolie que celle faite par Astrid et mes photos n'ont rien à voir avec les superbes images de Paul Bertin
montage_jupe_ecoliere_1

montage_jupe_ecoliere_2

Bien froissée après une journée d'école !

Son ampleur permet à -E- de faire les 400 coups comme si elle portait un jean.

Très agréable à coudre pour un résultat vraiment très joli. Les bretelles sont en cours...

Seule l'explication de la pose des poches n'est pas très claire : "posez les poches sur le devant de la jupe, envers contre endroit, en les centrant de chaque côté du milieu devant à 15 centimètres". J'ai bien posé mes poches à 15 centimètres mais elles me semblent basses par rapport à la photo du livre. Aucune information pour l'écartement des poches, j'ai posé au pif, en essayant de faire quelque chose d'harmonieux mais là encore, je les trouve trop écartées.

J'ai pu tester la couture d'ourlet invisible avec ma nouvelle machine. Le résultat est impeccable.

finition_jupe_ecoliere_3finition_jupe_ecoliere_4
finition_jupe_ecoliere_2


* * *

Comme la plupart des premières acheteuses, j'ai reçu les planches de patrons à la bonne échelle. J'ai l'impression que tout le monde saute de joie, ravi d'avoir entre les mains les patrons à la bonne échelle, alors que je suis FURIEUSE. Je suis scandalisée par le comportement de Flammarion. Au mois de mai, j'ai reçu un courrier très succinct de la personne chargée de traiter l'envoi des patrons :

"Chère Madame,
J'ai bien reçu votre courrier et nous vous enverrons les nouvelles planches de patrons au plus vite.
Bonne journée"

Ah bon ? C'est tout ? On ne présente pas d'excuses pour son erreur ? Non, aucune excuse alors je me dis que ce sera peut-être avec le prochain envoi...

Il y a une dizaine de jours, je reçois l'enveloppe avec les patrons à la bonne échelle. J'ouvre, je trouve bien les 2 planches de patrons et c'est tout. Un petit mot d'accompagnement ? Non, aucun, rien, nada, j'ai bien fouillé l'enveloppe pourtant. Quant aux patrons, ils ont été édités sur un papier de qualité moindre, on voit ce qui est imprimé sur l'autre face, le papier est beaucoup plus fin que le papier des patrons d'origine !!! Dites, j'ai l'impression que Flammarion nous prend pour des c.o.n.s, non ? Je suis dégoûtée, ce sera le dernier livre que j'achèterai chez eux. Je travaille dans un service commercial, mon rôle est dédié à la satisfaction client et je suis très surprise par ce manque de considération de la part de Flammarion.

Je précise que je n'ai absolument rien à reprocher à Astrid Le Provost, dont le travail est remarquable. Mon mécontentent n'est tourné qu'envers l'éditeur.